Rapport sommaire de mi-parcours sur Objectif 2020

[Version PDF du Rapport sommaire]


Table des matières

  1. Mobilisation pour Objectif 2020 — Une vision pour la fonction publique fédérale du Canada
  2. Survol
  3. Qui sommes-nous?
  4. Ce qu'on entend au sujet de la vision
  5. Ce qu'on entend au sujet de la concrétisation de la vision
  6. Mobilisation pour l'action
  7. Vous voulez en savoir plus? Lisez!
    1. Découvrez comment les gens se mobilisent
    2. Écoutez ce que disent les gens
    3. Prenez part des mesures déjà en cours
    4. Voyez la vision mise en pratique

Mobilisation pour Objectif 2020 — Une vision pour la fonction publique fédérale du Canada

Wayne Wouters et Louise Levonian

La fonction publique est confrontée à un monde en constante évolution et le rythme des changements s'accélère pour notre organisation autant que pour les Canadiens. C'est dans cette optique que nous avons lancé, le 7 juin 2013, Objectif 2020, un dialogue sur l'avenir de la fonction publique avec le souci de lui conserver son statut d'institution de calibre mondial. Depuis, un nombre record de fonctionnaires — de toutes les régions du Canada et à tous les niveaux — se sont empressés de contribuer à la discussion.

La gamme de moyens de mobilisation utilisés pour Objectif 2020 est sans précédent, allant des médias sociaux aux séances de discussion ouverte plus traditionnelles. Nous assistons à un mouvement où des groupes d'employés s'organisent pour trouver des solutions participatives à l'aide de nouveaux outils. Le document sur la vision pour Objectif 2020 a été consulté plus de 125 000 fois sur le Web. Le dialogue ainsi engagé a suscité, de juin à novembre, plus de 13 000 gazouillis avec le mot-clic #GC2020. L'initiative Objectif 2020 continue d'exprimer la volonté des fonctionnaires de prendre en main le processus.

Ce qu'on entend — Rapport sommaire de mi-parcours sur Objectif 2020 fait le point sur le dialogue amorcé à ce jour, met en lumière les thèmes dégagés et souligne les idées intéressantes qui nous aideront à définir notre avenir commun. Et il ressort des observations recueillies jusqu'ici que les fonctionnaires éprouvent une immense fierté par rapport à leur rôle dans l'amélioration de la qualité de vie des Canadiens, et s'intéressent vivement au bien-être de notre pays et à l'établissement d'une organisation outillée pour servir les Canadiens maintenant et dans l'avenir.

Bâtir la fonction publique de demain nécessite un renouvellement et un changement de culture, et cette transformation doit se faire à partir de la base, par l'habilitation des employés. C'est un véritable dialogue, non pas une initiative parachutée d'en haut, où le style de leadership en réseau est mieux à même de relever les défis actuels, ce qui concorde avec la vision pour Objectif 2020. Il importe que les fonctionnaires sachent qu'ils peuvent contribuer au bon fonctionnement de leur milieu de travail, une condition essentielle pour continuer d'attirer et de retenir des employés de talent dans la myriade de domaines de travail de la fonction publique.

Certaines idées générées peuvent être mises en œuvre à court terme, tandis que d'autres prendront plus de temps alors que nous déterminerons la meilleure façon de servir les Canadiens avec efficacité et efficience tout en étant à l'écoute. Chacun a son rôle à jouer, que ce soit de mettre en œuvre des changements pragmatiques en milieu de travail ou de participer à des initiatives à grande échelle qui pourraient améliorer l'ensemble de la fonction publique.

Le processus pour Objectif 2020 a le soutien du Premier ministre. Au cours des prochains mois, nous continuerons de diriger les discussions, d'établir des priorités et de prendre des mesures. Nous nous engageons également à poursuivre le dialogue sur Objectif 2020, d'être à l'écoute et d'agir, et de poursuivre la démarche d'amélioration de notre remarquable institution.

Ce qu'on entend donne un aperçu du dialogue dynamique et des idées impressionnantes qui circulent. À vous de juger : consultez vous-même GCconnex, GCpédia et Twitter! Mieux encore, nous vous encourageons fortement à participer à la conversation! Relevez le défi – faites votre part dans votre milieu de travail afin d'aider à réaliser notre objectif. Les changements, petits et grands, font une différence.

Wayne Wouters
Greffier du Conseil privé et chef de la fonction publique

Louise Levonian
Présidente, Sous-comité sur la mobilisation
de la fonction publique du Conseil de gestion
et du renouvellement de la fonction publique

Survol

Qui sommes-nous? Chaque jour, les fonctionnaires fédéraux contribuent à améliorer la vie des Canadiens. Les fonctionnaires de tous les niveaux et de toutes les régions ont renouvelé cet engagement cette année, en présentant une abondance de commentaires à propos des façons d'innover et de collaborer que leur équipe nationale et internationale diversifiée et dynamique pourrait mettre en pratique dans l'intérêt de l'avenir du Canada.

Le monde change et, corollairement, la complexité de notre travail s'accentue sans cesse. Toute organisation prospère doit se pencher régulièrement sur son fonctionnement et son adaptation à la conjoncture. À la lumière de cette réalité, nous avons mis en branle, il y a six mois, un processus de mobilisation visant à dresser le portrait d'une fonction publique de niveau mondial outillée pour servir le Canada et les Canadiens maintenant et dans l'avenir.

Le document Ce qu'on entend : Rapport sommaire de mi-parcours sur Objectif 2020 présente un aperçu des commentaires reçus de juin à octobre 2013 au sujet de la vision pour Objectif 2020 pour la fonction publique du Canada. Le greffier du Conseil privé a lancé un processus de mobilisation pancanadien sans précédent sur le Web et invité tous les fonctionnaires fédéraux à exprimer leur opinion. Le processus comportait quatre volets : consultation des employés des ministères et des organismes, consultation horizontale au sein des communautés et de la fonction publique, mobilisation externe ciblée et mobilisation sur le Web par l'entremise des médias sociaux internes et externes. L'idée d'une vaste mobilisation des employés pour la formulation d'une vision quant à leur avenir était risquée; il n'y avait aucun moyen de prévoir les réactions.

85 ministères et organismes + 30 réseaux, communautés et groupes fonctionnels

Le jeu en aura valu la chandelle! Sensass!

Josée Morais lors d'une discussion informelle par webémission.
Josée Morais lors d'une discussion
informelle par webémission.

La réponse des employés et des autres qui ont pris part au dialogue a de loin dépassé toutes les attentes. Tous ont eu l'occasion de se faire entendre et de contribuer à façonner la fonction publique de demain dans le cadre d'un éventail impressionnant d'activités de mobilisation faisant appel à l'ingéniosité et à la créativité des fonctionnaires des quatre coins du pays (voir la section « Exemples de mobilisation en marche »). Les trois questions de consultation ont rapidement donné lieu à des douzaines de fils de discussion, et les employés se sont rassemblés à l'occasion de centaines d'événements organisés partout au pays pour faire connaître leurs idées et leurs points de vue. En plus de stimuler un dialogue en ligne à l'aide des médias sociaux à l'interne et à l'externe, les ministères, les organismes, les communautés et les particuliers ont présenté des rapports sur les moyens qu'ils ont utilisés pour unir leurs forces et les idées qu'ils ont à offrir pour faire de la vision une réalité. D'ailleurs, plusieurs idées ont déjà pu être mises en pratique et il est possible de donner suite à plusieurs autres rapidement.

  • +3 000 membres sur GCconnex – le plus important groupe qu'on ait jamais vu!
  • +120 fils de discussion sur GCconnex
  • +125 000 visionnements d'Objectif 2020 sur le site du greffier

Ce qu'on entend est le reflet de l'engagement en faveur de la transparence qui a été fait au début du processus, une caractéristique déterminante de l'exercice de mobilisation pour Objectif 2020.

Ce qu'on entend au sujet de la vision Les commentaires formulés portaient plus particulièrement sur ce que les organisations et les collectivités ont réalisé pour mobiliser leurs employés, sur les commentaires qui ont été présentés au cours du processus de mobilisation, sur les domaines d'intervention privilégiés et idées novatrices qui font leur apparition, et sur les succès que les organisations ont eus dès maintenant dans la mise en œuvre des changements.

Les employés ont exprimé un solide soutien à l'égard de la vision. Par ailleurs, nous avons recueilli certaines préoccupations, à savoir, si l'initiative en cours mènera à de vrais changements.

Les employés ont exprimé un solide soutien à l'égard de la vision.

Ce qu'on entend au sujet de la concrétisation de la vision Les suggestions les plus courantes faites par les fonctionnaires indiquent que, pour soutenir les quatre piliers de la vision, nous devons accorder une importance particulière :

  • aux pratiques novatrices et au réseautage,
  • aux processus et à l'habilitation,
  • à la technologie,
  • à la gestion des personnes ,
  • aux principes fondamentaux de la fonction publique.

Chacun de ces éléments est nécessaire, lié à tous les piliers de la vision et soutenu par les principes fondamentaux de la fonction publique qui ciblent le rôle essentiel des fonctionnaires au chapitre de l'offre de conseils aux ministres, de la mise en œuvre des décisions du gouvernement et du Parlement, et de la prestation de services aux Canadiens en respectant les principes de la reddition de comptes et de l'utilisation optimale des ressources.

Action : Cibler, Prioriser, Concrétiser

Mobilisation pour l'action Ce qu'on entend marque un important jalon dans le cheminement pour Objectif 2020, et ce n'est qu'un début. La mobilisation sur la vision se poursuivra. Il reste nombre de points de réflexion et de questions à examiner au fur et à mesure que nous traduisons les idées en actions, à court et à long terme. Certaines idées peuvent être concrétisées sans délai par les particuliers et les organisations (voir Exemples : Premiers résultats). D'autres prendront plus de temps avant d'être mises sur pied et nécessiteront la participation de plusieurs intervenants. Dans les prochains mois, les discussions devraient porter surtout sur les priorités et les mesures afin de concrétiser la vision. Chacun doit approfondir sa compréhension des questions en jeu et penser à un certain nombre de facteurs. Quelles idées sont les plus pertinentes et reçoivent un vaste appui pour réaliser les changements nécessaires visant à concrétiser la vision? Dans quelle mesure les idées sont-elles réalisables et qui est le mieux placé pour apporter les changements? Que peuvent faire les personnes et les organisations et que pouvons-nous faire tous ensemble comme fonction publique pour concrétiser la vision pour Objectif 2020?

En février 2014, les ministères, les organismes et les collectivités seront à nouveau invités à s'exprimer sur les mesures qu'ils proposent d'inclure dans le Cadre d'action, qui sera élaboré au printemps et qui nous permettra d'entreprendre l'étape suivante de la vision pour Objectif 2020.

Le cheminement est aussi important que la destination.

Qui sommes-nous?

Fonctionnaires fédéraux

Chaque jour, les fonctionnaires fédéraux contribuent à améliorer la vie des Canadiens. Ensemble, nous formons une équipe nationale et internationale diversifiée et dynamique. Voici quelques exemples de nos activités :

  • Nous offrons d'importants services à l'ensemble de la population canadienne — des prestations de sécurité de la vieillesse et d'assurance-emploi à l'émission de passeports et à la protection de la souveraineté du Canada, de l'apport d'une aide humanitaire aux pays qui en ont besoin, au soutien offert aux familles canadiennes pour leur permettre d'épargner en prévision des études postsecondaires de leurs enfants.
  • Nous appliquons des règles qui visent à assurer la sécurité et la santé des Canadiens, notamment en ce qui touche la salubrité des aliments et l'innocuité des médicaments, ainsi que des lois visant à protéger l'environnement.
  • Nous protégeons les Canadiens d'éventuelles menaces, au pays et à l'étranger. Chaque jour, des milliers de fonctionnaires canadiens combattent le crime, luttent contre le terrorisme, assurent la sécurité de la frontière et portent secours à des Canadiens en difficulté sur terre ou en mer.
  • Nous aidons le gouvernement à gérer les relations du Canada dans le monde et à promouvoir les intérêts nationaux du pays aux quatre coins de la planète.
  • Nous élaborons des politiques avec et pour les Canadiens, notamment en matière d'économie, de commerce, d'énergie et d'innovation.
  • Nous menons des activités de recherche-développement et offrons un appui en la matière afin d'aider les scientifiques et les entrepreneurs à repousser les frontières de la science et à améliorer la vie des Canadiens.

Nous faisons tout cela, et plus encore, en suivant l'orientation du gouvernement en place et en collaborant étroitement avec d'autres gouvernements, des intervenants des secteurs public et privé de même que des citoyens canadiens.

Nous sommes des gens au service des gens Nous représentons la diversité de la société canadienne et prenons appui sur une vaste gamme de compétences pour répondre aux besoins des Canadiens et donner suite aux priorités du gouvernement.

Les principes fondamentaux de notre système de gouvernement responsable demeurent les mêmes : ils définissent le rôle de la fonction publique au sein de la démocratie canadienne. Nous sommes professionnels et impartiaux. Nous travaillons dans l'intérêt du public. Nous assurons une saine intendance. Nous obtenons des résultats.

Des valeurs immuables

  • Respect de la démocratie
  • Respect envers les personnes
  • Intégrité
  • Intendance
  • Excellence

Ce qu'on entend au sujet de la vision

Brianna Vaughn, Gary Wohlgeschaffen et Peter Tharner
Brianna Vaughn, Gary Wohlgeschaffen et Peter Tharner,
Institut océanographique de Bedford, Pêches
et Océans Canada, Dartmouth (Nouvelle-Écosse).

Les fonctionnaires aiment passionnément leur pays et sont fiers de servir les Canadiens. Ils veulent réaffirmer leur engagement ferme à servir la population. Ils souhaitent également que des mesures concrètes soient prises à la suite du processus de mobilisation.

Les employés ont exprimé un solide soutien à l'égard de la vision. Ils privilégient l'idée d'une fonction publique professionnelle, souple, à la fine pointe de la technologie, et qui sert les Canadiens de manière efficace et efficiente. Ils veulent un milieu de travail ouvert et inclusif qui les aide à améliorer chaque jour la vie des Canadiens. Les commentaires portent sur les compétences, les processus et les outils dont les employés ont besoin pour concrétiser la vision. Les gens tant à l'extérieur qu'au sein de la fonction publique soulignent également l'importance qu'il y a à travailler pour un employeur de choix, qui peut continuer d'attirer des recrues et les maintenir en poste afin d'aider à relever les défis de demain.

Certains expriment toutefois des doutes quant à la mise en œuvre de la vision. Ils veulent comprendre comment ce processus est lié aux changements déjà en cours et qui visent à donner suite aux priorités du gouvernement, plus particulièrement en ce qui concerne la réduction du déficit. Ils voient également la nécessité d'améliorer la façon dont le public perçoit la fonction publique.

Les employés veulent, plus que jamais, changer le cours des choses, et c'est pour cette raison qu'ils répondent en si grand nombre au processus de mobilisation pour Objectif 2020. Les participants à cet exercice estiment que la vision fournit une excellente feuille de route qui oriente l'évolution continue de la fonction publique du Canada

La mobilisation à Services partagés Canada.
La mobilisation à Services partagés Canada.

« Le personnel de l'Agence est conscient du fait que la mondialisation, les changements technologiques et démographiques ainsi que les exigences accrues en matière de responsabilisation exercent une pression sur le fonctionnement de la fonction publique. […] Ainsi, l'Agence estime que la vision proposée reflète de façon générale l'orientation requise afin d'outiller la fonction publique pour l'avenir. Néanmoins, les employés de l'APECA sont d'avis que des mesures concrètes doivent être établies pour promouvoir la vision, compte tenu du contexte organisationnel et opérationnel de chaque ministère. »
– Agence de promotion économique du Canada atlantique, rapport intérimaire

Une vision pour la fonction publique fédérale du Canada : Une fonction publique de niveau mondial outillée pour servir le Canada et les Canadiens maintenant et dans l'avenir

Ce qu'on entend au sujet de la concrétisation de la vision

La qualité et la quantité d'idées formulées durant le dialogue sur Objectif 2020 sont impressionnantes. Bien que plusieurs organisations et communautés soient particulières, elles ont des enjeux en commun et voient bien des possibilités semblables d'amélioration. Certaines de ces possibilités sont internes à l'organisation en raison de leur nature, comme la gestion des personnes et les questions de technologie, tandis que d'autres sont externes, comme un meilleur service à clientèle et une meilleure image de la fonction publique.

Les perspectives exprimées traduisent la diversité des horizons, des organisations et des milieux de la fonction publique fédérale. Par exemple, la rétroaction de la communauté des chargés de la réglementation fédérale met en évidence des champs d'action portant particulièrement sur le domaine de la réglementation; les opinions formulées par Sécurité publique Canada mettent quant à elles en évidence le défi du maintien de la pertinence auquel la fonction publique est confrontée en cette ère de l'information en évolution rapide. Pendant ce temps, les commentaires des conseils fédéraux régionaux indiquent les adaptations nécessaires pour arriver à mieux répondre aux besoins des Canadiens, partout au pays.

La rétroaction reçue jusqu'à présent porte à croire qu'il existe des liens forts entre les champs d'action clés nécessaires pour que se concrétise la vision. Les employés établissent des liens entre mobilisation et idées novatrices, entre collaboration à l'interne et technologie habilitante, ainsi qu'entre milieu de travail sain et haut rendement. Plusieurs évoquent le changement de culture nécessaire pour en arriver à un milieu de travail plus ouvert et mieux réseauté, ainsi qu'une approche pangouvernementale qui peut s'appuyer sur les avantages des nouvelles technologies et des nouvelles méthodes de travail personnelles et entre collègues.

Beaucoup d'autres reconnaissent également la nécessité d'en arriver à un équilibre. Par exemple, ils considèrent les nouvelles technologies utiles, tout en affirmant qu'il faut établir des attentes claires quant à leur intention, en n'oubliant pas non plus de conserver certains services en personne et des possibilités de créer des liens avec les Canadiens. Il n'y a pas de panacée — la fonction publique a besoin d'un mélange de généralistes et de spécialistes, de processus et de systèmes communs qui travaillent ensemble. Parallèlement à cela, il faut la souplesse voulue pour traiter des enjeux qui émergent des divers champs d'intérêts et qui reflètent les perspectives régionales d'un bout à l'autre du pays.

Principes directeurs de la vision pour Objectif 2020

Objectif 2020 se veut la vision d'une fonction publique de niveau mondial outillée pour servir le Canada et les Canadiens maintenant et dans l'avenir. Les fonctionnaires ont manifesté un soutien solide à l'égard des quatre principes directeurs de la vision :

  • un environnement axé sur l'ouverture et la collaboration qui mobilise les citoyens et les partenaires dans l'intérêt public.
    plus …
  • une approche pangouvernementale qui améliore la prestation de services et permet d'optimiser les ressources.
    possible grâce à …
  • un milieu de travail moderne qui utilise intelligemment les nouvelles technologies pour faciliter le réseautage, l'accès aux données et le service à la clientèle.
    et...
  • un effectif compétent, confiant et très performant qui adopte de nouvelles méthodes de travail et qui met à contribution la diversité des talents pour répondre aux besoins en évolution du pays.
Public servants from the Canadian Food Inspection Agency encouraging their colleagues to get engaged in Blueprint 2020.
Des fonctionnaires de l'Agence canadienne d'inspection des aliments
encouragent leurs collègues à se mobiliser pour Objectif 2020.

Cinq volets sur lesquels il faut mettre l'accent à l'appui des principes directeurs de la vision

Des milliers d'idées ont été proposées pour faire en sorte que les quatre piliers de la vision bénéficient d'un solide appui. La discussion a fait très largement ressortir que cinq aspects de la vision méritent une attention spéciale pour qu'on puisse concrétiser la vision.

Ces cinq domaines d'intervention privilégiés sont liés à tous les piliers de la vision. Par exemple, la gestion des personnes, qui se dégage sans cesse comme l'une des grandes préoccupations exprimées, soutiendra un effectif compétent et très performant possédant les compétences nécessaires pour mobiliser les citoyens et les partenaires dans l'intérêt public. La technologie soutiendra un environnement axé sur la collaboration permettant des solutions pangouvernementales. Le cinquième volet, les « principes fondamentaux de la fonction publique », soutient tous les autres thèmes et cible le rôle essentiel des fonctionnaires au chapitre de l'offre de conseils aux ministres, de la mise en œuvre des décisions du gouvernement et du Parlement, et de la prestation de services aux Canadiens en respectant les principes de la reddition de comptes et de l'utilisation optimale des ressources.

Bien que les exigences puissent être définies ou réalisées de différentes façons au sein des organismes et des collectivités, voici un résumé des cinq domaines prioritaires qui sont régulièrement proposés dans le cadre des suggestions reçues jusqu'à présent (voir les exemples).

1. Pratiques novatrices et réseautage

Les fonctionnaires veulent des idées et des approches novatrices pour mieux servir le Canada et les Canadiens. Il faut pour cela de meilleures pratiques d'échange d'information, plus de façons d'entrer en contact et de collaborer à l'intérieur de la fonction publique pour apprendre les uns des autres, et tirer profit de l'expertise se trouvant à l'externe, au besoin. Beaucoup voudraient que l'on recoure davantage aux communautés de pratique, que l'on ait un accès public élargi à l'information et que l'on mette un accent sur la mobilisation des partenaires de l'externe et du public canadien. Ils souhaitent également plus de tolérance au risque afin de trouver de nouvelles façons de travailler et de servir les Canadiens.

2. Processus et habilitation

Les fonctionnaires misent sur les résultats et nombreux sont ceux qui laissent entendre qu'on ferait un meilleur usage de notre temps et qu'on optimiserait les ressources si on réduisait la paperasserie interne et si on rationalisait le processus d'approbation, de planification et de rapports, de même que les fonctions administratives. Les employés aimeraient avoir plus d'autonomie, dans une hiérarchie moins complexe. Ils croient aussi qu'il faudrait donner plus d'importance aux perspectives régionales et aux divers points de vue opérationnels.

3. Technologie

Pour mieux travailler ensemble les fonctionnaires veulent une boîte à outils accessible à tous et favorisent l'utilisation intelligente des technologies comme les médias sociaux. Ils veulent également des outils en ligne qui améliorent les services aux Canadiens. La technologie est perçue comme un élément crucial pour favoriser la communication, la collaboration, l'échange d'information et la prestation de services.

4. Gestion des personnes

Afin de demeurer une main-d'œuvre compétente, confiante et très performante, les fonctionnaires veulent des moyens de renforcer leurs compétences et d'acquérir des habiletés en vue d'améliorer le réseautage, l'élaboration collaborative de politiques et l'utilisation des médias sociaux. Ils veulent une diversité de possibilités d'apprentissage, ainsi que des structures professionnelles et organisationnelles créatives. Ils laissent entendre qu'il faut de nouvelles stratégies pour gérer et reconnaître le rendement. Ils soulignent également la nécessité d'améliorer les processus de recrutement et de dotation afin de composer plus rapidement avec les priorités changeantes. Les employés souhaitent des formules de travail assouplies ainsi que des initiatives pour un milieu de travail sain afin de favoriser l'établissement d'un effectif souple et très performant.

5. Principes fondamentaux de la fonction publique

Lorsqu'on travaille pour son pays, on occupe plus qu'un simple emploi; des discussions ont d'ailleurs porté sur ce qui fait en sorte que le travail de fonctionnaire constitue un mandat particulier. Il est ressorti des discussions qu'il convenait de renforcer notre engagement à l'égard de la diversité, des langues officielles et des valeurs et des principes d'éthique en vigueur dans la fonction publique. Les fonctionnaires s'entendent sur la valeur de l'impartialité à l'appui de la démocratie et ils comprennent l'importance d'entretenir de bonnes relations avec les élus pour soutenir les orientations et les priorités gouvernementales. Ils ont exprimé une volonté très forte de renouveler l'image de la fonction publique auprès de la population, afin qu'elle soit perçue comme une entité dévouée à la prestation de services aux Canadiens. Une image inspirante et dynamique aux yeux du public à l'égard du rôle important de la fonction publique, contribuera ainsi à continuer à attirer et à maintenir en poste les personnes talentueuses dont la fonction publique a besoin pour atteindre l'excellence.

Agissons dès maintenant

Les équipes spéciales d'Objectif 2020 de Ressources naturelles Canada explorent les façons dont le gouvernement peut avoir plus activement recours aux groupes de travail et aux laboratoires d'innovation pour la résolution de problèmes.

La région de l'Atlantique de Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a révisé sa structure de gouvernance afin d'y inclure des comités composés d'employés de tous les niveaux de l'organisation. L'idée est de mobiliser davantage les employés et d'aider à établir une structure de gestion régionale plus intégrée et orientée vers l'organisation.

Gorav Chaudhry, Finance Canada. Got an idea for Public Service renewal?
Gorav Chaudhry, Finances Canada.
Vous avez une idée pour
renouveler la fonction publique?

En conséquence de la mobilisation continue des employés, Emploi et Développement social Canada (EDSC) est en train de vérifier l'emplacement de tous les Centres Service Canada sur les cartes Google, afin que les citoyens puissent repérer le centre le plus proche. EDSC vient aussi de modifier la façon de trier les documents reçus aux Centres Service Canada de l'Ontario concernant le Régime de pensions du Canada et la Sécurité de la vieillesse, pour en accroître l'efficience.

Les employés d'Anciens Combattants Canada (ACC) ont clairement indiqué qu'un des moyens les plus simples pour favoriser la collaboration est d'avoir accès aux outils du Web 2.0, comme les médias sociaux. C'est ainsi que ACC a décidé de déployer pleinement d'autres outils relatifs aux médias sociaux, notamment Twitter, Facebook et YouTube. L'utilisation optimale de ces outils permettra à ACC de réagir et de s'adapter rapidement à l'évolution des besoins des anciens combattants du Canada en matière d'information, de services et de prestations.

Santé Canada a lancé une initiative visant à fournir des tablettes à un groupe d'inspecteurs de l'observation et de l'exécution sur le terrain, à titre de projet pilote. Le Ministère a également commencé à établir un nouveau Parcours de perfectionnement en leadership qui aidera les gestionnaires à jumeler les possibilités d'apprentissage aux compétences et habiletés requises.

L'École de la fonction publique du Canada offre des cours de formation modulaire aux apprenants et recourt davantage aux technologies afin de moderniser l'expérience d'apprentissage. Chaque heure, des centaines de fonctionnaires lancent une activité d'apprentissage en ligne.

En réaction à des commentaires reçus lors d'une séance de mobilisation en vis-à-vis, l'Agence des services frontaliers du Canada et la Gendarmerie royale du Canada à Bathurst songent maintenant à des options afin d'agir conjointement face aux risques présents sur la rive acadienne.

Mobilisation pour l'action

Chacun a son rôle à jouer, que ce soit de mettre en œuvre des changements pragmatiques en milieu de travail ou de participer à des initiatives à grande échelle qui pourraient améliorer l'ensemble de la fonction publique.

En tant que fonctionnaires, nous devons nous demander ce que nous faisons pour maintenir nos propres compétences et trouver de nouvelles idées. Individuellement et collectivement nous devons nous engager afin de nous outiller pour améliorer nos pratiques au quotidien. Le dialogue entamé dans le cadre d'Objectif 2020 nous donne à tous la chance de nous exprimer pour faire de la fonction publique de l'avenir une institution plus forte et performante. Bon nombre d'idées peuvent être concrétisées dans l'immédiat par des particuliers (p. ex., l'échange de pratiques exemplaires) et par les ministères et les organismes (p. ex., moins de niveaux d'approbation). D'autres exigeront des délais plus longs, feront intervenir un plus grand nombre de personnes et nécessiteront une coopération horizontale (p. ex., la création de boîtes à outils communes en matière de TI).

« Les participants sont convaincus que chacun, à tous les niveaux, a une responsabilité personnelle de s'assurer que la fonction publique continue de s'efforcer d'atteindre l'excellence. »
– Tribunal canadien du commerce extérieur, rapport intérimaire

« Ce qui transforme une initiative en mouvement populaire ne dépend pas de son point d'origine mais bien de ceux qui saisissent l'occasion. »
– @PascaleElvas, Twitter

Au cours de la prochaine phase de mobilisation, les discussions devraient surtout chercher à prioriser et concrétiser les mesures à prendre. La prochaine série de commentaires servira à orienter la création du Cadre d'action, qui sera présenté au printemps 2014, ainsi que le choix des mesures concrètes que prendront les ministères et les organismes suivant leurs plans à l'appui de la vision pour Objectif 2020.

Tandis qu'on réfléchit sur les mesures à inclure dans le Cadre d'action, chacun doit approfondir sa compréhension des questions en jeu et penser à un certain nombre de facteurs :

  • Quelles idées sont les plus pertinentes et reçoivent un vaste appui pour réaliser les changements nécessaires visant à concrétiser la vision?
  • Dans quelle mesure les idées sont-elles réalisables et qui est le mieux placé pour apporter les changements?
  • Que peuvent faire les personnes et les organisations et que pouvons-nous faire tous ensemble comme fonction publique pour concrétiser la vision pour Objectif 2020?

Les administrateurs généraux et les champions de la mobilisation ne peuvent s'acquitter seuls de cette tâche. Il incombe à chacun de nous de faire une différence, et nous devons tous nous pencher sur ce que nous pouvons faire de notre côté.

« Cette vision porte sur le changement. Le changement est notre constante. […] Si nous voulons soutenir cette vision, chacun d'entre nous doit trouver son rôle dans cette vision. »
Patrimoine canadien,
rapport intérimaire

Sous-comité sur la mobilisation de la fonction publique du Conseil de gestion et du renouvellement
Sous-comité sur la mobilisation de la fonction publique
du Conseil de gestion et du renouvellement

Poursuivons la mobilisation!

Surveillez les occasions de participer, en ligne et en personne, et continuez de créer les vôtres! Au cours des prochains mois, nous ferons ce qui suit :

  • Nous poursuivrons notre travail au sein des ministères et des organismes, dans les collectivités et dans les médias sociaux afin de recueillir des commentaires.
  • Nous continuerons de recueillir les commentaires des intervenants externes par l'intermédiaire du site Web du greffier.
  • Nous demanderons aux ministères, aux organismes, aux réseaux et aux collectivités fonctionnelles de présenter leur rapport d'étape final en février; celui-ci doit décrire les mesures qui sont prises ainsi que celles prévues pour mettre en application les nombreuses idées reçues et les secteurs qui nécessitent une intervention horizontale afin de réaliser la vision.
  • Le Conseil de gestion et du renouvellement de la fonction publique, un comité au niveau du sous-ministre présidé par le greffier du Conseil privé, définira les principaux domaines d'intervention à l'échelle de la fonction publique d'après les commentaires reçus en s'appuyant sur l'éventail d'initiatives déjà entreprises ainsi que sur les mesures prises par chaque organisation.

Bâtir la fonction publique de demain nécessite un renouvellement et un changement de culture, et cette transformation doit se faire à partir de la base, par l'habilitation des employés. Pour ce faire, il faut des dirigeants qui empruntent un style de leadership en réseau en concordance avec la vision pour Objectif 2020.

Le changement transformationnel prend du temps. Certaines idées peuvent être appliquées à court terme; d'autres nécessitent une coordination à plus grande échelle ou une approbation à un niveau plus élevé, et certaines idées exigeront plus de temps pour être mises en œuvre alors que nous songerons à la meilleure façon de servir les Canadiens avec efficacité et efficience tout en étant à l'écoute. Ce doit être un processus continu.

Des employés du Secrétariat du Conseil du Trésor participent à une activité liée à Objectif 2020.
Des employés du Secrétariat du Conseil du Trésor participent à
une activité liée à Objectif 2020.

Une fois que nous aurons établi un cadre d’action, nous devrons y donner suite. Nous devrons veiller à ce que des progrès soient accomplis et adapter sans cesse notre démarche jusqu'en 2020. Les fonctionnaires ont exprimé le souhait de voir un tel dialogue se poursuivre. Vos commentaires et vos suggestions nous permettront de nous positionner de façon à mieux servir le Canada et les Canadiens dans les années à venir.

Nous avons amorcé une aventure passionnante. La mobilisation devient la norme. Il est important que nous poursuivions le dialogue sur la fonction publique de demain afin que notre fière tradition d'excellence perdure.

Nous avons tous et toutes un rôle à jouer pour changer la culture. Faites votre part!